Fente labiale et du palais.

INFORMATIONS SUR LE TRAITEMENT.

La fente labiale est une difformité congénitale due à l'incapacité des deux moitiés du visage à adhérer par voie intra-utérine (pendant la grossesse), le patient peut présenter une gamme de déformations allant de la fente labiale d'une lèvre supérieure à une fente complète de la lèvre supérieure et le palais cela peut être unilatéral ou bilatéral.

Cela peut être secondaire à un trait génétique de la mère ou du père ou à l'ingestion de certains types de drogues pendant la grossesse.

Lorsqu'ils ont un tel bébé, les parents doivent être rassurés sur le fait que cette maladie peut être traitée et que le bébé pourra être un individu productif normal.

La première étape du traitement consiste à vérifier si le patient présente une autre malformation associée au cœur ou aux reins.

Ensuite, nous conseillons de réparer la déformation de la lèvre à l'âge de deux mois, puis de réparer la fente palatine à l'âge de 15 mois. La déformation nasale commence lors de la réparation de la lèvre et nécessite une nouvelle intervention à partir de 12 ans.

F.A.Q

Votre enfant a encore une petite ouverture dans le toit de sa bouche qui laisse échapper un liquide qui laisse passer l’air et ne peut donc pas bien prononcer. Il a donc besoin d’une révision de la fermeture du palais pour fermer le défaut.

Nous avons l'intention de terminer la réparation de la fente labiale et palatine avant que le patient ne commence à parler. Ainsi, lorsqu'il commence à se prononcer à l'âge de un an et demi, aucun défaut organique n'empêche de parler.

Il s’agit d’un cas grave dans lequel il faut insérer une sonde orogastrique dans laquelle on peut injecter le lait avec une seringue.

Le patient souffrant de fente labiale peut téter normalement, car le mécanisme de succion est généralement situé entre la langue et le palais de la bouche. Chez les patients présentant une fente palatine, la mère doit diriger le mamelon de la bouteille sur le côté du palais intact, il faut prendre soin de s'asseoir. le patient en avalant.

Avant / Après

HAUT